hpn

hpn

Sérieuse Alerte ! Généralement quand on entend alerte sur Haïti on fait vite référence aux catastrophes naturelles tel: le séisme, des ouragans et les cyclones.  Au regard du niveau de malpropreté inquiétante qui s’emménage dans tous les angles et recoins de la capitale d’Haïti il y a lieu de crier alerte rouge.

Après d’être réputé comme le pays le plus pauvre de l’hémisphère, semble-t-il que nous sommes sur la belle voie de décrocher un autre titre tout à fait négatif, pour ternir davantage notre image. Serions-nous vraiment en passe de devenir le pays le plus sale de la Caraïbes ?

Le Service Métropolitain de Collecte des Résidus Solides (SMCRS) n’est plus ou presque plus en mesure de répondre à ses exigences; faute au manque de ressources matérielles. La pire des nouvelles!

Honte à nos dirigeants qui pensent qu’on ne vit que de leurs conneries et laissent tout chambarder; Honte à ceux qui n’arrivent pas à être conscient que les « déchets » son faits pour les poubelles et que les rues sont construites pour faciliter la circulation. Honte à ceux qui trouvent qu’il est normal de continuer a fonctionner avec ce décor. Honte à ceux qui s’en soucient peu

Je ne connais pas une commune, pas un quartier qui soit capable de faire la différence, franchement par moment je me demande si cette vague de malpropreté est une contagion ou un concours pour gratifier la zone la plus sale.

Cependant ce serait méchant de ma part de culpabiliser tout simplement les agents intérimaires des localités. Qu’en est-il des associations de quartier, des groupes populaires ? S’occupent-ils seulement de la vie politique, ou sont-ils destinés à surveiller les prochaines élections pour concourir un poste électif ? bon, je ne leur rejette pas ce droit, mais leur mission première est la bonne gérance de leurs communautés

Parallèlement en début de cette semaine le conseil électoral provisoire a publié les résultats définitifs des élections municipales. Port-au-Prince et tant d’autres villes attendent la publication de ces résultats dans le journal officiel « Le Moniteur » et l’installation de ces nouveaux élus, afin qu’ils rentrent en fonction et apportent des solutions à ce problème d’ordures dans la capitale.

Que peut-on espérer de ces nouveaux maires ? Depuis la présidence de Martelly le pays fait face à une crise institutionnelle et d’autorité, nous avons l’impression que les meneurs ne prennent plus leurs responsabilités et ne sont plus à l’écoute des personnes qui les ont votées.

Aujourd’hui les nécessités de la population sont énormes, cette fois-ci  j’espère / nous espérons vraiment que ces nouveaux élus feront le nécessaire pour participer à la bonne gestion des cités.

The following two tabs change content below.
Diego Mythri GOUIN
Je suis Diego Mythri Gouin / né en Haiti / j'ai étudié la communication Sociale /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *