Au niveau du cycle secondaire des professeurs de lettre encourageaient toujours, mes camarades et moi, à  consacrer un moment de la journée pour écrire, surtout le soir. À cette époque nous étions libres d’écrire sur des sujets qui nous intéressent, qui nous tracassent ou que nous sommes tout simplement incapable d’appréhender l’essence. Nos souhaits personnels,… Read More