credit photo: RTNH

crédit photo: RTNH

Vêtu d’une chemise rayée à dominante rose, doté d’une extrême élégance, affichant toujours un air moqueur sous les feux des caméras des journalistes, l’ex-président René Garcia Préval se défile aux côtés de l’actuel président Michel Martelly et du plus proche conseiller de ce dernier, Gregory Mayard Paul le mardi 14 octobre 2014 au Palais national.

Ce jour-là, sur la scène politique, c’était le retour de René Préval à son Palais (comme il le disait toujours). Un autre grand acteur du film politico-théâtral qui se joue en Haïti, qui a été élu à ce poste à deux reprises (1996-2001 et 2006-2011). Depuis l’adoption de la constitution de 1987, il est le rare à ne pas été exilé, ni démissionné, ni destitué. Les plus proches du pouvoir racontent que ces deux hommes, fans du plaisir et de l’alcool, auraient l’habitude de se rencontrer en secret pour discuter des affaires politiques. De tout et de rien avant tout j’imagine. Qui sais !!!!

Des rencontres très médiatisées qui sont devenues des habitudes. Tout a commencé avec la semaine de réconciliation, qui a vu le président Michel  Martelly rencontrer des anciens chefs d’Etat, des opposants et des partisans. Après vient la fameuse rencontre entre les partis politiques et le président à l’Hôtel El Rancho. Celle-là n’a pas abouti à grand-chose après tout.  D’autant plus, les vrais opposés au gouvernement n’ont pas pris part et ont qualifié ces réunions de perte de temps.

En vue de trouver un dénouement heureux à la crise politico-électorale qui saccage ce pays de la Caraïbe, le président Martelly entame ces derniers jours des consultations auprès de différents acteurs de la vie nationale, dont des chefs de partis politiques, des analystes politiques, des avocats.  C’est dans ce nouveau contexte que rentre la consultation de l’ex président Préval.

Apres deux heures en tête-à-tête avec Martelly, venait le moment de saluer la présence de la presse curieuse d’être au parfum de ce qui a été évoqué durant: René Préval ne disait pas grand-chose.  Brièvement, il confie au micro d’un journaliste de Le Nouvelliste : « Le président Martelly m’a invité à faire un partage sur la situation. Je lui ai fait part de mon expérience et j’espère que cela aidera aux problèmes que connait le pays ».

Le chef de l’Etat a été élogieux envers son prédécesseur et déclare qu’ils ont échangé autour de plusieurs sujets d’intérêt général. « On a discuté pendant deux heures sur la situation du pays et celles des pays étrangers. Il a été élu pendant deux fois et c’est le seul qui vit tranquillement au pays depuis son quinquennat », a-t-il fait savoir.

Et continue pour souligner que : « le pays a connu des difficultés sous sa présidence et son expérience de sortie de crise, et sa façon de négocier avec les autres secteurs nous seront utiles ». Et a invoqué que des thèmes comme éducation, environnement, élections entre autres, ont été également évoqué au cours des discutions.

Cette rencontre suscite de nouvelles interrogations. Les débats s’enflamment sur les émissions radios de libre tribune. Certains observateurs disent espérer que le gouvernement saura trouver une sortie de crise. Ce qui est sûr, mais pas trop certain, la décision finale reste entre les mains du gouvernement.

 

 

gouindiegomythri@yahoo.fr

The following two tabs change content below.
Diego Mythri GOUIN
Je suis Diego Mythri Gouin / né en Haiti / j'ai étudié la communication Sociale /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *