credit photo: RalfRho

credit photo: RalfRho

Cette année le thème à travers lequel va dérouler la journée internationale de la femme est : La parité en 2030, avancer plus vite vers l’égalité des sexes. Une projection pour quatorze années, un objectif qui risque d’être raté si nous continuons à construire notre société avec les mêmes formes de discriminations.

L’Organisation des Nations Unies parle de « Journée internationale de la Femme » et les militant/es parlent de : « journée de lutte pour le respect des droits des femmes ». Tenant compte de l’histoire qui précède la date du 8 mars il est clair que les femmes n’ont pas toujours eu les maigres privilèges dont elles jouissent à présent.

C’est une lutte qui continue encore partout dans le monde pour une meilleure condition de vie, pour le respect de leurs droits dans les sociétés, pour leurs respects au boulot mais j’ai bien peur qu’elle ne cessera jamais, surtout cette lutte est d’abord politique.

Ce huit mars est aussi l’occasion pour nous, les haïtiens, de rompre avec des stéréotypes qui font croire que les femmes ne peuvent pas occuper certaines places décisionnelles dans le pays. Nous devons savoir que l’autonomisation des femmes reste et demeure un levier majeur pour le progrès économique de notre société.

Certains souhaitent « Bonne Fête aux femmes » moi je leur dit « Bonne Commémoration » et J’appelle à tous à faire de cette journée un point de débat pour lutter en faveur des droits des femmes, pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de leurs participations massives  à la vie politique et économique haïtienne.

 

gouindiegomythri@yahoo.fr

Twitter: @Dyegla

The following two tabs change content below.
Diego Mythri GOUIN
Je suis Diego Mythri Gouin / né en Haiti / j'ai étudié la communication Sociale /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *