Depuis le lancement officiel de la campagne de Jovenel Moise dans le Nord, la caravane PHTK (Parti haïtien Tèt Kale) qui le conduit dans les dix départements du pays n’a pas chômé. Le week-end dernier, les habitants du Nord-Ouest (Jean Rabel, Saint-Louis du Nord, Port-de-Paix) ont chaleureusement accueilli le candidat de la Plateforme PHTK. Ce dernier a pu exposer ses différentes propositions pour le développement endogène d’Haïti.

Le peuple du Nord-Ouest a vraisemblablement adhéré à ce plan ambitieux de développement d’Haïti présenté par  Jovenel Moise. Il est basé sur quatre axes prioritaires que sont : la modernisation de l’agriculture et l’implantation de dix zones de production à travers le pays sur le modèle d’Agritrans,  le virage vers une éducation de qualité et la culture de l’excellence, la poursuite du développement du secteur touristique et le secteur des services (la formation, le Business Process Outsourcing – BPO, etc.). Les maîtres mots : continuer, améliorer, innover.

Pour y parvenir, Jovenel Moise propose de revaloriser l’identité nationale et d’encourager à travers des mesures incitatives la solidarité inter haïtienne. Le but étant de favoriser l’égalité des chances de réussite de tous les enfants du pays grâce à l’encouragement de la mixité sociale à l’école. Il se propose de créer des bourses de mérite dans les écoles huppées pour les enfants de parents de milieux socioprofessionnels modestes. Il se prononce pour une politique étrangère pragmatique, conforme à nos aspirations nationales.

Le Nord-Ouest, particulièrement Port-de-Paix, a vu Jovenel Moise comme un fils dévoué qui a toutes les capacités, et qui est en train de se donner les moyens de développer le pays.

Partout sur les marchés, dans les quartiers et à travers le porte-à-porte, la joie des habitants de revoir et d’écouter attentivement leur candidat Jovenel Moise était palpable. C’est un agro-entrepreneur qui a déjà fait ses preuves dans ce département à travers ses différents projets. Qu’il s’agisse des petites et moyennes entreprises qu’il a montées ou du projet Agritrans qui reste un modèle dans l’agriculture haïtienne.

Le discours de Jovenel Moise sur « la lutte contre le chômage et la pauvreté, la réduction des inégalités, le freinage de l’explosion démographique, l’arrêt des fuites des cerveaux, la fourniture des services sociaux de base » est fort, constant et consistant.

La date du 25 octobre est, selon lui, proche. Il invite toute la population à voter pour lui afin de permettre à Haïti de prendre enfin ce virage du développement socio-économique tant attendu.

The following two tabs change content below.
Diego Mythri GOUIN
Je suis Diego Mythri Gouin / né en Haiti / j'ai étudié la communication Sociale /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *